Règles d'Étiquette


Qui doit envoyer les invitations?
Les invitations sont envoyées par les parents de la mariée, par le parent vivant si l'un d'eux est décédé ou par le membre de la famille le plus proche selon l'ordre généralement en vigueur soit: 1) le frère aîné 2) la soeur aînée 3) les grands-parents 4) oncle ou tante 5) tuteur ou tutrice 6) mariée et conjoint 7) la famille du conjoint.

Le pliage
Les faire-part et invitations doivent être pliés de façon à ce que le texte imprimé apparaisse à l'extérieur sauf dans le cas de faire-part et invitations dits "contemporains" qui doivent être pliés avec le texte à l'intérieur. Les invitations dites "contemporaines" comportent généralement un motif ou une pensée sur le panneau frontispice.

Les enveloppes
Deux enveloppes sont utilisées pour l'envoi de faire-part et d'invitations. L'enveloppe intérieure, exempte de colle sur le rabat, dans laquelle se glisse l'invitation, ne doit pas être cachetée. Il est d'usage d'y écrire à l'encre noire ou bleu foncé, les noms du couple invité, sans prénoms ni adresse. Ex.: Monsieur et Madame Tremblay. Il est toutefois préférable que chaque adulte d'une famille reçoive sa propre invitation. L'invitation doit être insérée dans l'enveloppe intérieure de façon (le côté du pli au fond de l'enveloppe) à voir la couverture de l'invitation en la retirant de l'enveloppe. L'enveloppe avec l'adresse de retour et la carte-réponse ainsi que toute autre carte d'accompagnement doivent également être insérées dans l'enveloppe intérieure, toujours de façon à ce que l'écriture apparaisse lors du décachetage. L'enveloppe intérieure et son contenu doivent être ensuite insérés dans l'enveloppe extérieure, avec colle sur le rabat et servant à l'adressage, de façon à voir, à l'ouverture, les noms apparaissant sur l'enveloppe intérieure. Les noms et adresse doivent toujours être écrits à la main.

Mise à la poste
Les invitations doivent être envoyées par courrier de première classe, 12 semaines avant la date de la cérémonie pour les invités résidant à l'extérieur de la ville, 8 semaines pour les invitations postées en ville et on doit demander une réponse un mois avant la date de l'événement.


Abréviations
Les abréviations ne sont généralement pas utilisées pour fin d'adressage. C'est "Monsieur", "Madame", "rue", "avenue", "Québec", etc.

Les adresses
Il n'est pas nécessaire, en général, d'inscrire les adresses d'églises, clubs ou édifices publics reconnus. Toutefois, l'adresse rurale peut être inscrite sous le nom de l'église, du club ou de l'édifice en question, si elle s'avère importante pour bien localiser l'endroit.

Titres masculins: professionnels et sociaux
Le titre social en usage pour tout homme, conjoint de la mariée, émetteur des invitations ou invités, est "Monsieur", à l'exception de: 1) Docteur 2) Maître.

Titres féminins: professionnels et sociaux
Si la mariée est docteur en médecine ou en dentisterie, elle n'utilise pas son titre si les invitations sont émises par ses parents. Toutefois, si les invitations sont émises par la mariée et le conjoint ou un tuteur, son titre devrait précéder son nom.

Si la mariée est titulaire d'un doctorat et se sert professionnellement de son titre, elle a l'option d'utiliser soit "Mademoiselle" ou "Docteur" si c'est elle qui émet les invitations.

Si vous adressez une invitation à une femme mariée titulaire d'un titre, la tradition est d'employer le nom de famille. Si par contre, elle préfère que l'on utilise son titre ou son nom de jeune fille, vous devez inscrire son nom au-dessus de celui de son mari sur l'enveloppe extérieure. L'enveloppe intérieure comportera le nom du couple. Ex.: Monsieur et Madame Tremblay.

Si la mariée veut conserver son nom de jeune fille après son mariage, une carte informelle devrait accompagner l'invitation ou le faire-part. Elle pourrait être rédigée ainsi: "Josée Plante et Sylvain Tremblay au lieu de résidence". Ceci ne devrait toutefois pas être mentionné dans le texte même de l'invitation.


 Situations Spéciales